toggle toggle-x

Un matériau aux multiples facettes

Du fil à la bâche

Les textiles techniques, qui vont de la toile à voile en coton au tissu en fibres de verre difficilement inflammable, forment la matière première polyvalente de Bieri. Leur fabrication est à l’image de leur application: variée. Différents fils, types de revêtement et traitements de surface interviennent en fonction de l’usage et des besoins. Le tissu dit support des textiles techniques est composé de fils de chaînes et de fils de trame. Les fils de chaîne sont mis sous tension et tissés avec le fil de trame pour former un tissu, comme dans tout processus de tissage classique.

 

Malgré des technologies ultra modernes et des machines hautement automatisées, l’opération de tissage de 1000 mètres linéaires prend aujourd’hui encore jusqu’à trois jours. Après le tissage, le tissu est muni d’apprêts, revêtu de pâtes spéciales et soumis à un traitement de surface. Les opérations de revêtement peuvent comprendre des additifs comme des stabilisateurs UV, des agents de renforcement de la résistance au feu, des colorants, des fongicides et autres pâtes spéciales.

 

Travail manuel jusqu’au produit final

La ‹bâche› est livrée à Bieri sur des rouleaux pouvant atteindre 3 m de large et 300 mètres linéaires. Là, elle subit divers traitements – soudage à haute fréquence ou à l’air chaud, couture, rivetage et poinçonnage – afin de devenir un produit conforme aux souhaits du client. Une grande partie des opérations de travail est effectuée à la main par des collaborateurs de longue date.

De multiples possibilités

Bieri travaille une infinité de bâches différentes pour pouvoir répondre aux diverses applications. En fonction des souhaits du client, Bieri recherche le matériau à même de satisfaire ses exigences.